• Karine Subrenat, intervenante à Expression

Pourquoi et comment parler de sexualité ?


Nous avons souhaité, pour l'année 2019, « faire société autrement » et que ce soit le fil conducteur de nos différentes lettres d'informations, zoom et autres réflexions. Dans ce sens, nous avons inscrit le thème de la sexualité dans nos priorités.

Dans le cadre de leurs fonctions, nous avons constaté que les professionnels du médico-social sont souvent confrontés à des situations en lien avec la vie amoureuse et sexuelle : séduction, orientations sexuelles, règles, éjaculations, pornographie, abus sexuels, viols, prostitution, michetonnage. Mais les questions autour de ces sujets sont difficilement abordées. Les accompagnants se sentent parfois démunis.

Sans formation et réflexion personnelle, les professionnels développent auprès des jeunes différentes idées qui nous semblent intéressantes d'interroger parce que l'échange autour de la vie amoureuse et de la sexualité est important dans la relation éducative.

Il s'agit pour certains d'éviter de parler avec les jeunes évoquant, par exemple, le sentiment d'intrusion ou de voyeurisme, d'interdire ou limiter les rapports physiques, de mettre en avant la question de la « distance professionnelle » ou de relier la sexualité aux sentiments.

Par ailleurs, nous avons constaté que la dimension des risques dans la sexualité était beaucoup plus facilement mise en avant. Elle est aussi parfois taboue, indigne ou sublimée. La dimension du plaisir est alors peu abordée.

L'OMS précise que « la santé sexuelle fait partie intégrante de la santé, du bien-être et de la qualité de vie dans leur ensemble. C'est un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social en relation avec la sexualité, et non pas simplement l'absence de maladies, de dysfonctionnements ou d'infirmités. La santé sexuelle requiert une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d'avoir des expériences sexuelles agréables et sûres, sans contrainte, discrimination et violence. »

Dans le développement de notre personnalité la place des valeurs liées au plaisir est fondamentale.

Les situations amenées dans l'accompagnement social et éducatif sont également en lien avec la vie amoureuse qui inclut la vie sexuelle. Quand ces sujets peuvent être abordés plus librement ils font un pont entre l'imaginaire sentimental et sexuel qui donnent matière à l'échange. Nous avons décidé de constituer un groupe de travail et d'accompagner les professionnels sur ces sujets en développant une formation que nous avons intitulée : « La place de la vie amoureuse et de la sexualité dans l'accompagnement social et éducatif. Séduction, toucher, sensualité, sexualité : Comment les distinguer et prévenir les violences ? » . Comment comprendre et prévenir les situations en lien avec la vie amoureuse et sexuelle ? Comment intervenir ? Comment prendre appui sur la relation établie pour aborder ce sujet ?


83 vues

01 42 72 77 32