Analyse des pratiques professionnelles - intérêts et limites

2 Feb 2011

La dernière a eu lieu au mois de janvier autour du thème "Intérêts et limites de l’analyse des pratiques professionnelles"

 
Nous vous rendons compte de cette rencontre.

 


Intervention dans un centre d'hébergement

 

Une intervenante d’Expression a évoqué un dispositif qu’elle conduit actuellement dans un centre d’hébergement accueillant plus d’une centaine de personnes sans domicile.
Elle a insisté sur la rencontre exploratoire qui permet de mieux comprendre et d’analyser les différentes demandes, celle de la direction mais aussi  celles de l’ensemble des professionnels.
Compte tenu du nombre de salariés concernés, plusieurs groupes ont ainsi pu exprimer leurs questions, leurs craintes, leurs attentes.
À l’issue de ces séances et de son analyse, l’intervenante a proposé un dispositif comprenant deux axes de travail.

 

Un axe centré sur l'analyse des pratiques professionnelles sans l'équipe de direction 
Deux groupes ont été constitués en fonction du type d’activité exercé par les professionnels.
Le travail proposé permet d’aborder une ou deux situations vécues par les participants.
Il s’agit, en favorisant la dynamique de groupe, d’expliciter la façon dont chacun travaille, les difficultés rencontrées, le rapport entre le professionnel et la personne accueillie.
Ce dispositif permet aux professionnels de mieux s’écouter, de mettre des mots sur des difficultés, d’évoquer des désaccords.

 

Un axe centré sur le fonctionnement et l'organisation du travail avec l'équipe de direction
Quatre groupes sont ainsi constitués comprenant des professionnels qui travaillent ensemble. Dans ces groupes, la direction participe puisqu'il s'agit de se centrer sur l'articulation du travail entre tous les professionnels, sur la transmission des informations, sur la façon dont les professionnels communiquent entre eux.

 

L’intervenante rappelle que dans les espaces ainsi constitués, les décisions ne sont pas prises. Il s’agit davantage de favoriser l’analyse, la compréhension, les échanges pour que les professionnels, en fonction de leur vécu, de leur statut et de leur pouvoir puissent évoluer dans le rapport aux problèmes qu’ils peuvent rencontrer.
Après quelques mois de mise en œuvre, ce dispositif a été renouvelé. L’intervenante insiste sur la nécessité d’inscrire ces dispositifs dans la durée, c’est-à-dire au minimum un an avec des séances régulières si possible tous les mois.

 

Des questions ont été posées sur la différence entre la régulation d’équipe et l’analyse des pratiques centrées sur le fonctionnement et l’organisation du travail.

 

La régulation d’équipe peut être proposée, après la rencontre exploratoire, quand les conflits sont tels qu’un dispositif d’analyse des pratiques ne peut pas d’emblée être mis en place parce que les professionnels n’arrivent plus à évoquer ensemble leurs désaccords...
Mais la régulation d’équipe suppose que les professionnels acceptent d’être présents régulièrement dans les espaces pour traiter les conflits.

Please reload

Posts Récents

November 18, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon

01 42 72 77 32