Une expérience de prévention des risques psychosociaux dans un hôpital parisien

8 Jul 2011

Une expérience de prévention des risques psychosociaux dans un hôpital parisien

 

Cette rencontre a permis de partager avec Gilbert Gasparutto, cadre de santé, l'expérience de la mise en place d'un dispositif de prévention des risques psychosociaux dans un hôpital parisien.
Ce dispositif s'est mis en place empiriquement, au fur et à mesure des observations et de l'analyse des difficultés rencontrées.
Ainsi, c'est sur dix années que nous suivons les actions développées pour répondre aux besoins des différents professionnels face aux difficultés de l'accompagnement des malades et de leurs proches.

 

Mieux former les équipes soignantes aux réalités de terrain

 

Dans un premier temps, il avait été constaté, entre autre au moment de leur départ du service, de nombreuses situations de « burn out » vécues par les équipes soignantes y compris des médecins.
Face à ces situations, la première réponse a été de mettre en place des formations autour de la gestion du stress, formations assurées en binôme afin de permettre deux approches différentes. Une formation a aussi été proposée autour de « l'annonce de la mauvaise nouvelle », répondant à une préoccupation souvent exprimée par les professionnels.
Grâce à cette première expérience, a été constatée la nécessité de différencier les formations, de prendre en compte les individus et les équipes.
L'environnement mouvant et difficile et les différentes réformes de santé s'ajoutaient aux angoisses face au diagnostic. Le besoin d'un dispositif plus fort et permanent était avéré.

 

Promouvoir le « bien-être » de l'ensemble des salariés

 

C'est ainsi que sont proposés aux professionnels soignants des groupes de paroles et des entretiens individuels animés par un psychologue. 25 groupes de paroles sont mis en place pour les 1 300 salariés de l'établissement.
Une méfiance s'est exprimée sur ce qui pouvait être livré dans les espaces proposés ; aussi une réflexion s'est-elle imposée sur la confidentialité et la nature des informations exprimées dans ces espaces.
Après quelques années, les effets du dispositif sont avérés : diminution notable des démissions et moins d'épuisement professionnel.

 

Faire évoluer l'organisation du travail de la structure

 

Ces espaces permettent par ailleurs de constater l'importance d'un regard global sur le bien-être des salariés et la nécessité de repenser l'organisation du travail. Par exemple, dans cet hôpital, de grands changements ont pu être opérés sur les horaires, prenant ainsi en compte les phénomènes extérieurs pouvant être facteurs de stress.
Aujourd'hui, l'établissement cherche à évaluer les actions qui ont pu être menées en tentant de trouver les meilleurs indicateurs. La prévention des risques psychosociaux fait partie intégrante du projet d'établissement.

 

Les échanges nous ont permis de prolonger la réflexion sur les différents niveaux d'intervention lorsque le malaise s'exprime.
Les formations peuvent par exemple être une porte d'entrée pour cerner les difficultés rencontrées et éventuellement les dysfonctionnements de l'institution ou de l'entreprise.
Néanmoins, pour favoriser une évolution du dispositif proposé, l'intervenant psychologue ou psycholosociologue doit pouvoir livrer un "état de lieux" et le partager avec les dirigeants et/ou les cadres.

 

Deux écueils apparaissent dans la prévention des risques psychosociaux : 
•    la désignation d'un bouc-émissaire à l'origine supposée de la souffrance
•    les solutions de façade mises en place comme « pansement  éludant les affects et conflits en jeu. 

 

Ainsi, dans une balance plaisir/souffrance au centre des préoccupations c'est toute la question du travail qui tend à être repensée aujourd'hui.

Please reload

Posts Récents

November 18, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon

01 42 72 77 32