top of page

La puissance du lien : confiance et partage...... ou les apports du groupe GYPsy

Ce matin-là, 12 personnes se retrouvent pour élaborer autour d'un récit écrit, base de travail réflexif du groupe GIPsy (Groupe d'Intervention Psychologique). Ce groupe a été créé en février 2019 chez EXPRESSION pour faire vivre la diversité des approches représentées au sein du collectif des intervenants.


Avec une tranquillité d'esprit, une écoute active et une élaboration commune affinée, la “visio” mensuelle réunit en un écran des participants/intervenants de divers coins de France. A chacune de ces retrouvailles mensualisées, une bulle de confiance se recrée doucement autour d'un texte de pratique professionnelle dénommée “vignette”, de une à deux pages, de préférence anonymisé. Après un temps d'accueil par les co-animateurs, un deuxième temps de rituel d'apaisement du corps et de l'esprit, mené ce jour-là avec douceur par l'une d'entre nous, accompagne « l'adhésion groupale » devenue bulle réflexive, loin de nos quotidiens.


Dans cette approche du groupe GIPsy autour d'écrits professionnels, la “mise au travail” n'a pas pour but de focaliser sur l'auteur ou l'intervenantIl ne s'agit nullement ici du traitement de nos difficultés individuelles. L'écoute est focalisée sur la scène décrite. Elle devient matière à partager et affiner nos représentations, nourries par nos émotions ou nos questionnements.


La vignette, renommée ici "Et Il est mort…le salaud”, avait fait vibrer le groupe ce matin-là.


Le sujet de la mort de ce toxicomane, qui n'a pas “su tenir” pour rester en vie malgré les accompagnements journaliers et l'engagement de toute une équipe médicale, est venu percuter nos ressentis. Puis, les douleurs retenues ou parfois explosives, entendues lors de nos formations ou accompagnements en Analyse des Pratiques Professionnelles (APP), ont amplifié nos échanges.


Ces écrits nous permettent de fixer les imaginaires de nos représentations dans un instant T., pouvoir “redonner la parole” vient remettre de la vie au cœur de ces réalités quotidiennes vulnérables. L'espace d'écoute au sein du GIPsy ouvre aux ressentis, aux incompréhensions, aux justifications dans le but de "rendre quelque de chose de plus présent au groupe". Aussi, par le jeu des correspondances, des langages, des gestuelles et des normes qui nous animent, nous tentons de redonner sens aux actes et aux évènements qui viennent percuter les psychismes et perturber les émotions.


Au prisme de nos parcours respectifs et de la multiplicité des approches professionnelles, nos "représentations" de cette scène écrite se confrontent en petit groupe, pour faire remonter en plénière des richesses d'interprétations, d'analyses, de pratiques et de références. Nous extrapolons ensemble sur nos fondements intellectuels, éthiques ou pédagogiques..., reconstituant ainsi de nouvelles connaissances, remises en jeu à nouveau, par le biais de l'écrit.


Rien de tout ce travail, ne pourrait émerger sans la puissance du lien et la confiance dans le groupe autour du partage des mots ainsi figés sur le papier.


Devenu métaphore du don/dette/contre don, socle de l’existence de ce groupe,  ces écrits constituent ce que nous nommons la "praticothèque" interne. Ils sont le fondement de nos réflexions portées par les singularités qui constitue la trame sociale et professionnelle du collectif Expressionniste.


Ces travaux d'équipe enrichissent en continu nos pratiques et nos connaissances, auprès des institutions, des équipes, des professionnel.le.s que nous accompagnons.



Bénédicte Legué, formatrice et accompagnement des équipes au travail (APP) 




Comentários


bottom of page